Un lieu commun qui bouge, depuis la dépouille de l’invité colonial, dans le parfum des héros. (FR)

Niaye Thiokers (La colline des perdrix) est situé au coeur historique de Dakar, la capitale sénégalaise. Enclavé dans un endroit stratégique où le mètre carré vaut plus d’un million de FCFA (1500 euros), le quartier lutte pour sa survie. Les rapports de pouvoir complexes et le prix du terrain très élevé en font un laboratoire où se confrontent la capacité de résistance eu changement et … Continuer de lire Un lieu commun qui bouge, depuis la dépouille de l’invité colonial, dans le parfum des héros. (FR)

Fantômes de Bienveillance / Phantom of Benevolence (Fr/Eng)

Le père arrive au pays. La mère arrive au pays. Toute la famille arrive dans un pays, qui s’étale partout sur les océans et sur les forêts, qui récure la nuit des mauvaises croyances. C’est le grand pays. Le père dit de ne pas se faire remarquer, la mère s’inquiète qu’on puisse déranger. Ainsi iels grandissent dans ce désir d’inexistence. Iels deviennent Matière Fantôme. Fantômes … Continuer de lire Fantômes de Bienveillance / Phantom of Benevolence (Fr/Eng)

Les Empires Intérieurs (fr)

L’année 2020 devait être l’année de l’Afrique en France. Année électorale oblige, cette grande manifestation nationale augurait de quelques cacophonies et de nouveaux exercices de contorsion linguistique pour séparer les bons sauvages de l’ivraie et les électeurs des terroristes. Comme on ne sait plus très bien si « la colonisation fut un crime contre l’humanité » ou pas tout à fait puisqu’« il y a … Continuer de lire Les Empires Intérieurs (fr)

Inventaire des objets d’embarras / Inventory of embarrassing objects (FR/ENG)

Au printemps dernier, l’artiste Julien Lombardi m’a demandé un texte autour de la restitution des objets africains spoliés et déposés dans les vitrines et les réserves délicates du patrimoine inaliénable français. J’ai écrit un état des lieux, celui d’un corps mourant, l’une de ce courtes « lettres du palais » qui composeront bientôt un livre sur une institution devenue gaz. Je partage ici « inventaire des objets d’embarras », … Continuer de lire Inventaire des objets d’embarras / Inventory of embarrassing objects (FR/ENG)

Un populaire invisible / an invisible common (fr/eng)

English below / Dans cet entretien en forme de manifeste, je reviens sur certaines motifs à l’œuvre dans mon travail autour de la transmission et du conte, en explorant les chemins de la veillée. J’interroge également les pratiques artistiques actuelles en terme d’extraction, d’économie de la visibilité et de capitalisation des cultures populaires et des savoirs minoritaires. « Il y a un an, je débutais une … Continuer de lire Un populaire invisible / an invisible common (fr/eng)

Excuses faites aux Maîtres / Apologies made to the Masters (fr/eng)

En cette fin d’année, les tribunes furent si vibrantes et nombreuses pour dénoncer l’imposture décoloniale que cela valait bien quelques excuses aux maîtres que nous avons dérangés. By the end of the year, tribunes were so vibrant and numerous to denounce the decolonial imposture that it was well worth an apology to the masters we disturbed. (translated from french by Liz Young) Continuer de lire Excuses faites aux Maîtres / Apologies made to the Masters (fr/eng)

Comme un lundi : L’heure des mauvais nègres (fr/eng)

Comme un Lundi est un billet à parution irrégulière, écrit dans l’humeur du début de la semaine.Ceci est pour tous ceux et celles dont l’heure n’a jamais cessé d’être en train de venir, comme un messager en chocolat qui s’enfonce au ralenti dans un désert brûlant sur sa monture qui fond, qui s’approche et diminue en même temps et n’est plus qu’une flaque fumante quand … Continuer de lire Comme un lundi : L’heure des mauvais nègres (fr/eng)

Article mis en avant

variations décoloniales (fr/eng)

Joachim Ben Yacoub m’a invité à discuter pour le journal néerlandophone Recto/Verso de la fièvre décoloniale qui a saisit ces derniers temps jusqu’aux plus respectables des institutions culturelles belges – et qui fait tout autant se déhancher les vieilles maisons de l’art français. J’ai profité du fil de cette conversation pour approfondir quelques variations décoloniales comme autant de politiques du récit et de la cacophonie, … Continuer de lire variations décoloniales (fr/eng)

Décoloniser c’est être là, décoloniser c’est fuir, marronnage depuis l’hospitalité toxique et alliances dans les mangroves. (fr/eng)

Texte extrait du livre collectif « Décolonisons les arts ! » (éditions de l’Arche) sous la direction de Leïla  CUKIERMAN, Gerty DAMBURY et Françoise VERGES ——————————————————————————————————————– To decolonise is to be present, to decolonise is to flee, marronage from toxic hospitality and alliances in the mangroves It is in the epistemic mangrove that I drag the master to take him out of his depth, finding myself in the absence of landmarks, to neutralise his … Continuer de lire Décoloniser c’est être là, décoloniser c’est fuir, marronnage depuis l’hospitalité toxique et alliances dans les mangroves. (fr/eng)