Bleu Pays / Blue Land (fr/eng)

Où commencer à parler, c’est la veine question de l’histoire du Bleu Pays, qui est aussi l’histoire d’une île monstrueuse qui parle et déparle et c’est aussi l’histoire des corps noirs qui s’évadent comme des liquides coléreux, vers quelque part. Pour reprendre leur souffle. Où ? Derrière le rideau des cendres. Où ? Derrière les cris. Où commencer ? Derrière la Caraïbe fantôme et l’Afrique en feu. Il y a un lieu.
« Bleu Pays » est un poème manifeste qui accompagne les hallucinations que j’ai dessiné pour l’exposition « Not Fully Human, not Human at all » curatée par Nataša Petrešin-Bachelez à la Fondation Kadist Paris (20 Mai – 11 juillet 2021)


Where to start talking, it is the vein question of the history of Blue Land, which is also the story of a monstrous island that speaks and despeaks and it is also the story of black bodies that escape like angry liquids, somewhere. To catch their breath. Where? Behind the ash curtain. Where? Behind the screams. Where to start? Behind the ghost Caribbean and Africa on fire. There is a place.
«Blue Land» is a manifesto poem that accompanies the hallucinations I drew for the exhibition «Not Fully Human, not Human at all» curated by Nataša Petrešin-Bachelezat the Kadist Foundation Paris (May 20 – July 11, 2021)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.